Investir dans la location meublée non professionnelle ou LMNP : ce qu’il faut savoir !

12 juin 2024

Le statut LMNP offre des avantages fiscaux aux bailleurs non-professionnels qui louent des biens meublés. C’est un complément de revenus sans nécessiter une activité à plein temps. Accessible à tout contribuable français souhaitant investir dans des biens meublés pour préparer sa retraite, ce statut existe depuis 1949. La location meublée implique la mise à disposition d'un logement équipé pour assurer le confort du locataire, avec des critères législatifs précis incluant une liste de meubles obligatoire, une durée de bail minimale d'un an, un dépôt de garantie de deux mois de loyer, et des préavis respectifs pour le locataire et le propriétaire.

Les principaux avantages de la LMNP

Investir en LMNP offre une panoplie d'avantages, notamment sur le plan fiscal. Le régime fiscal du LMNP permet de bénéficier d'un amortissement du bien immobilier sur une période pouvant s'étendre jusqu'à 30 ans, et de celui des meubles sur 7 ans, en réduisant progressivement le montant des revenus imposables au fil du temps. Profitez de cette opportunité d’investissement en allant sur https://www.lmnp.com/investir-en-lmnp/. 

A lire en complément : les réformes fiscales à venir et leur impact sur l’investissement immobilier

Également, les intérêts d'emprunt contractés pour l'acquisition du bien peuvent être déduits des revenus locatifs, tout comme les charges liées à sa gestion. 

Aussi, opter pour la location meublée permet généralement de pratiquer des loyers plus élevés, avec une moyenne de 12% supérieure à celle d'un logement vide. La location meublée attire souvent des locataires pour des durées plus courtes. Cela favorise une décision de location rapide, surtout dans les grandes villes où la demande de logements reste soutenue. Enfin, en cas de revente du bien, celui-ci peut être valorisé à un prix supérieur à son acquisition, car les biens meublés sont prisés par les investisseurs locatifs.

Avez-vous vu cela : Quelles sont les astuces pour augmenter votre score de crédit rapidement ?

Les différentes conditions de la location meublée

Le statut LMNP implique des conditions spécifiques pour le bien loué et le bailleur. Pour bénéficier des avantages fiscaux, le bailleur doit remplir des conditions et éviter d'être classé comme professionnel :

  • Les revenus de la location meublée sont imposés dans la catégorie des BIC, en permettant des abattements ou l'amortissement du bien. 
  • Le logement doit être équipé pour être habitable immédiatement, avec des équipements obligatoires. 
  • Les biens éligibles peuvent être neufs ou anciens. 
  • Le bailleur ne doit pas dépasser un plafond de revenus annuel de 23 000  euros ou représenter plus de 50% des revenus du foyer
  • Le bailleur ne doit pas être inscrit comme LMP au RCS.

Le choix de fiscalité en LMNP : Micro-BIC vs régime réel

La fiscalité d'un investissement en LMNP offre deux options, à savoir le régime micro-BIC ou le régime réel. Sous le micro-BIC, pour des recettes annuelles jusqu'à 77 700 euros, un abattement forfaitaire de 50 % est appliqué, avec l'amortissement intégré. En revanche, le régime réel s'applique pour des recettes supérieures à ce seuil, en permettant la déduction de toutes les charges, sous conditions, et autorisant l'amortissement de l'acquisition. Le régime réel implique moins d'obligations comptables. 

Suite à la réforme de la loi finance 2022, les bailleurs percevant moins de 77 700 euros de revenus locatifs par an peuvent désormais demander l'imposition au régime réel jusqu'à la limite de déclaration des revenus entre mai et juin. Les démarches pour changer de régime d'imposition impliquent une notification au centre des impôts par courrier et le formulaire approprié.

Copyright 2023. Tous Droits Réservés